Filiales:
Langue:
Website:
Aire réservée
configurateur de produit
l’énorme Simulateur spatial ACS HVT500000 –183 LN2

Un voyage spectaculaire à Moscou

Le 2 décembre dernier, l’énorme Simulateur spatial ACS HVT500000 –183 LN2 est arrivé dans la région de Moscou, après un voyage spectaculaire qui l’a amené, par voie fluviale, jusque devant le Kremlin.

Le corps externe de la zone d’essai (vessel) de l’enceinte, d’environ 10 m de diamètre sur 15 m de long, a été divisé en 5 segments et envoyé par voie maritime d’Italie à Rostov, sur le Don, en même temps que tous les autres équipements. Depuis Rostov, les segments du vessel ont été transportés par voie fluviale (voir photos ci-dessous) à Bessedy, un village situé dans les abords immédiats de Moscou, et, de là, transportés jusqu’à Chtchiolkovo, au centre AIT de Gazprom Space System, par un convoi de camions spéciaux pour transport nocturne.

Voir ici la vidéo YouTube de l’expédition par camion.

La construction, à Chtchiolkovo, du Centre d’assemblage, intégration et tests (AIT) de véhicule spatiaux de Gazprom a commencé le 25 novembre 2019. Le communiqué de presse publié le même jour sur le site web de la société reportait : « La première entreprise complètement intégrée, dans l’histoire de la Russie moderne, pour l’assemblage, l’intégration et les essais de véhicules spatiaux sera située près du centre de télécommunications de Gazprom Space System. Y seront produites des navettes spatiales modernes de niveau mondial, destinées aux applications civiles intéressant les sociétés du groupe Gazprom et d’autres clients, dont, entre autres, la société Roscosmos State Space Corporation. Cela contribuera notamment à étendre la constellation orbitale de satellites de communication Yamal et le système satellitaire d’observation de la Terre Smotr. Les sites de la structure AIT seront dotés d’équipements de pointe, hautement automatisés. Tous les produits seront soumis à des procédures de contrôle en plusieurs phases, sur des bancs d’essai uniques fournissant des simulations de l’exposition spatiale et des forces qui se vérifient pendant le lancement de véhicules à fusée. ». (Tiré du site Gasprom)

Dès le départ, il était évident qu’un rôle déterminant dans ce projet serait assigné au Simulateur spatial, qui a pour mission d’effectuer les essais de vide thermique et de bilan thermique nécessaires pour qualifier un satellite par rapport aux conditions environnementales extrêmes de l’espace.
En collaboration avec Thales Alenia Space, Entrepreneur général pour la fourniture et l’assemblage de toute la structure, Gazprom Space System a choisi Angelantoni Test Technologies comme fournisseur d’un équipement réellement stratégique qui contribuera au succès de leurs projets futurs.

    Articles associés
    19/04/2021

    Nos simulateurs spatiaux chez Yaroslavl Radio Plant

    Yaroslavl Radio Plant, une entreprise russe de premier plan, spécialisée dans la production d’équipements de communication professionnels, a récemment acheté deux chambres à vide thermique ACS d’essai des modules de charge pour engins spatiaux.

    25/05/2021

    Simulation des conditions environnementales de la mise en orbite d’un satellite : le cas de TAI

    L’un des plus grands simulateurs spatiaux jamais construits par ACS : il assure le bon fonctionnement des satellites en recréant les conditions environnementales extrêmes dans lesquelles ils sont amenés à fonctionner.

    16/07/2021

    Un simulateur spatial pour la NSPO Taiwan: un nouveau record pour ACS

    Après avoir réalisé, l’année dernière, l’un des plus grands simulateurs spatiaux d’Europe, destiné au Rutherford Appleton Laboratory du Royaume Uni, Angelantoni Test Technologies vient de décrocher une nouvelle commande record.